«

»

Juil 21

Imprimer ceci Article

Les sanctions contre la Russie frappent l’Europe plus durement que prévu

Une étude de l’Institut autrichien pour la recherche économique (WIFO) conclut que « les sanctions imposées par l’Europe à la Russie et les mesures de rétorsion adoptées par Moscou coûteront aux Européens 100 milliards d’euros de développement économique et mettront en danger 2 millions ½ d’emplois. »

L’étude a été commandée par la LENA, une alliance de médias parmi les plus importants d’Europe, qui comprend notamment Die Welt (Allemagne), El País (Espagne), Le Figaro (France) et La Tribune de Genève (Suisse).

Oliver Fritz, un des auteurs de l’étude, a déclaré : « Nothe hypothèse de l’automne dernier sur une détérioration des exportations est en train de devenir une réalité. »

Le WIFO prévoit que si les sanctions se poursuivent sur plusieurs années, l’Allemagne pourrait perdre 465 000 emplois, l’Italie 215 000, l’Espagne 160 000, la France 145 000, le Royaune-Uni 110 000, tous dus à la baisse des exportations vers la Russie.[…]

Les pays baltes aussi sont durement touchés par les sanctions. Le maire de Riga a déclaré : « Depuis que le rouble a commencé sa chute, il est très difficile de ventre quoi que ce soit à la Russie. La Lettonie a en outre perdu un nombre considérable de touristes. »

Le ministre grec des rapports économiques avec l’Étranger, Giorgios Tsipras, a déclaré : « Toute la politique des sanctions est contre-productive. Le nouveau gouvernement grec s’est depuis le début déclaré contraire à la poursuite des sanctions, qui constituent un problème au coeur même de l’Europe. Il faut y mettre fin. »

L’Autriche et la Hongrie se sont également positionnées contre les sanctions, se plaignant de leur inefficacité et de leur coût non négligeable sur les économies nationales.

Pourtant, les ambassadeurs européens se sont récemment mis d’accord pour prolonger de 6 mois les sanctions, sans autre débat. La décision devrait être ratifiée par les ministres des Affaires étrangères des pays membres dès lundi prochain.

Source (italien : luogocomune.net, anglais : RT (lire aussi l’article du Figaro)
Traduction : Christophe  pour ilFattoQuotidiano.fr

Le communiqué de presse du WIFO concernant cette étude est disponible ici

 

Lien Permanent pour cet article : http://ilfattoquotidiano.fr/les-sanctions-contre-la-russie-frappent-leurope-plus-durement-que-prevu/

5 pings

  1. Les sanctions contre la Russie frappent l’Europe plus durement que prévu | News360x

    […] Source (italien : luogocomune.net, anglais : RT (lire aussi l’article du Figaro) Traduction : Christophe  pour ilFattoQuotidiano.fr […]

  2. Les sanctions contre la Russie frappent l’Europe plus durement que prévu | SITE D INFORMATIONS ET DE SOUTIEN EN ATTENDANT NICOLAS SARKOZY 2017

    […] – traduction : Christophe  pour ilFattoQuotidiano.fr        […]

  3. UE - Eurozone | Pearltrees

    […] » La raison délirante de l’Europe, un nouveau fascisme mou ? par Laurent de Sutter. » -Jean Claude Juncker, le président de la Commission qui manquait à l’UE… Éric Toussaint : « D’autres pays que la Grèce ont une dette illégitime » La Russie et la Pologne après la défaite de Komorowski. Croatie : La bête immonde sort de sa tanière. Un défaut européen. Le jour ou nous avons défié les dieux… et les dieux n'ont rien pu faire. Des sénateurs étasuniens appellent l'Union européenne à lever les barrières à la malbouffe chimique. Les sanctions contre la Russie frappent l’Europe plus durement que prévu. […]

  4. FUTUR PROCHE | Pearltrees

    […] vos comptes bancaires, entre autres. Démocratie gratuite ou camp de concentration bancaire. Les sanctions contre la Russie frappent l’Europe plus durement que prévu : demandez à nos agricu… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>