«

Avr 05

Imprimer ceci Article

Astra Zeneca : le nom change, mais pas le produit

Que faire lorsqu’on a mis un vaccin sur le marché dans un délai frénétique, avec pour résultat un produit peu efficace et relativement dangereux ?
 
Le bon sens voudrait que l’on retire le produit du marché, que l’on présente des excuses aux personnes qui en ont été victimes et que l’on recommence à étudier la formule, afin d’offrir à la population quelque chose de sûr et d’efficace. C’est ainsi que le monde devrait fonctionner.
 
Au lieu de cela, qu’a fait AstraZeneca, face au flop retentissant de son vaccin anti-covid ? Elle a simplement changé de nom. À partir d’aujourd’hui, il ne s’appelle plus AstraZeneca, mais Vaxzevria.
 
Parce que ce qui compte, c’est la façade, pas le contenu. Ce qui compte, c’est le marketing, pas la sécurité du public. L’important est de continuer à faire de l’argent, pas la santé des gens.
 
Et en fait, si le vaccin change de nom, ses effets indésirables (et souvent mortels) enregistrés récemment ont été officiellement ajoutés à la notice. (*)
 
 
Thrombocytopénie et troubles de la coagulation : Une combinaison de thrombose et de thrombocytopénie, dans certains cas accompagnée de saignements, a été observée très rarement après la vaccination avec Vaxzevria. Il s’agit notamment de cas graves présentant une thrombose veineuse, y compris des sites inhabituels tels que la thrombose du sinus veineux cérébral, la thrombose de la veine mésentérique et la thrombose artérielle, concomitante à une thrombocytopénie. La plupart de ces cas sont survenus dans les sept à quatorze premiers jours suivant la vaccination et sont survenus chez des femmes âgées de moins de 55 ans. Cependant, cela peut refléter l’utilisation accrue du vaccin dans cette population. Certains cas ont eu une issue fatale.
 
 
Toujours dans le dépliant, nous lisons également les phrases suivantes :
 
– La durée de la protection conférée par le vaccin n’est pas connue, car elle est encore déterminée par les essais cliniques en cours.
 
– Les études de toxicité pour la reproduction chez les animaux ne sont pas terminées.
 
– Ce médicament a été autorisé selon la procédure "conditionnelle". Cela signifie que des données supplémentaires sur ce médicament doivent être fournies.
 
– Aucune étude de génotoxicité ou de cancérogénicité n’a été réalisée.
 
– Vaxzevria contient des organismes génétiquement modifiés (OGM). Les vaccins non utilisés et les déchets dérivés de ce médicament doivent être éliminés conformément aux directives locales relatives aux organismes génétiquement modifiés ou aux déchets biologiques dangereux.
 
 
 
S’il vous plaît messieurs, avancez : le spectacle doit continuer.
 
Publié : 30 mars 2021 par Massimo Mazzucco
 
(*) : ces ajouts ont pour effet immédiat que le signalement et la comptabilité de ces effet secondaires ici énumérés échappent à la pharmacovigilance qui ne traite que des cas inattendus et non répertoriés
 
 
Traduit avec l’aide de www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

Lien Permanent pour cet article : https://ilfattoquotidiano.fr/astra-zeneca-le-nom-change-mais-pas-le-produit/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>