«

»

Jan 22

Imprimer ceci Article

Pour le ministre israélien de la Défense, en Syrie mieux vaut l’État islamique que l’Iran

Mardi dernier, le ministre israélien de la Défense Moshe Ya’Alon (ci-contre) a déclaré que l’Iran représentait une plus grande menace [pour Israël] que l’État islamique (EI), et que dans le cas d’un changement de régime à Damas, Israël préférerait que la Syrie passe sous le contrôle de l’EI plutôt que sous celui du pouvoir iranien. « En Syrie, si le choix est d’avoir soit l’Etat islamique, soit l’Iran, moi je choisis l’EI. Ils n’ont pas les capacités qu’a l’Iran, » a déclaré Ya’alon alors qu’il participait à une conférence à l’Institut des Études sur la Sécurité nationale à Tel-Aviv : « Notre plus grand ennemi est le régime iranien, qui nous a déclaré la guerre. »

« L’Iran a essayé d’ouvrir un front terroriste contre nous sur les hauteurs du Golan, » a-t-il continué, faisant référence aux efforts iraniens pour soutenir le Hezbollah dans sa planification d’attaques contre Israël. Avec les accords sur le nucléaire… et la toute récente levée des sanctions contre elle, Téhéran est « sorti de l’isolement international » et est devenu un « acteur central en Syrie » a-t-il poursuivi. « Les États-Unis et la Russie sont en train de traiter l’Iran comme partie prenante à une solution pour la guerre civile en Syrie, » a dit Ya’alon.

« L’Iran déterminera l’avenir de la Syrie, et si cela se produit, l’hégémonie iranienne en Syrie constituera un énorme défi pour Israël, » a poursuivi le ministre israélien de la Défense, élevant le conflit en Syrie et en Irak au niveau « d’un choc de civilisations. »

« Beaucoup en Occident refusent de reconnaitre ce conflit comme tel – inutile de parle d’un ‘’islam radical’’, a-t-il dit, naturellement tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais la majorité des terroristes dans le monde aujourd’hui sont de religion musulmane. Nous ne pouvons pas l’ignorer. » […]

Judah Ari Gross
Times of Israël, 19/01/2016

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr

 


* * * Commentaire de la rédaction (Megachip) ***

Israël possède une presse beaucoup plus libre, qui publie souvent sans l’hypocrisie qui caractérise nos journaux (sans parler des journaux TV) les positions des hommes politiques et des militaires israéliens, même si cela conduit à mettre en évidence un cynisme parfaitement scandaleux, une totale absence de pitié, voire, des alliances implicites avec de présumés ennemis utilisés contre d’autres ennemis plus redoutés.

Ainsi, le Times of Israël (repris par tous les journaux du monde, mais pas les grands médias italiens) reprend une déclaration sensationnelle du ministre israélien de la Défense, Moshe Al’alon, lequel affirme préférer voire la Syrie gouvernée par l’EIIL plutôt que de tomber sous l’influence de l’Iran « qui leur a déclaré la guerre. » En réalité, c’est la déclaration de Ya’alon qui résonne comme une véritable déclaration de guerre à l’Iran, une guerre totale, dans laquelle tous les coups, affichés ou souterrains, sont couverts à l’avance par Tel-Aviv.

Ainsi, on s’explique mieux ce que l’on savait déjà, mais que des millions de citoyens occidentaux [y compris français – NdT] ignorent car ils ne sont pas informés : les hôpitaux israéliens soignent les miliciens djihadistes blessés en Syrie, avant de les renvoyer combattre pour affaiblir l’État syrien.

La classe dirigeante israélienne a plutôt mal digéré la reconnaissance diplomatique qui a permis à l’Iran de peser beaucoup plus désormais sur l’échiquier moyen-oriental, exactement comme l’Arabie saoudite et ses « clientes » l’ont mal supporté. L’intervention russe dans la guerre en Syrie a modifié les équilibres, et ceux qui avaient parié sur une issue différente commencent à se plaindre : comme ces vieilles figures de l’impérialisme étasunien, Brzezinski et McCain, qui accusent Moscou de « détruire nos actifs (assets), » ou comme l’Arabie saoudite, qui tente désespérément de retrouver des forces entre soutien aux djihadistes syriens et provocations contre l’Iran. La Turquie a agi, elle aussi, en abattant un avion russe. Et naturellement, Israël n’a aucune envie, elle non plus, de perdre ses assets.

Megachip

Lien Permanent pour cet article : http://ilfattoquotidiano.fr/pour-le-ministre-israelien-de-la-defense-en-syrie-mieux-vaut-letat-islamique-que-liran/

3 Commentaires

  1. JBL1960

    Ouais, y zen disent des conneries les « Têtes Puantes ». Et nous en France, on a pas mieux, ou pire, c’est selon. Je traite quasi quotidiennement sur mon blog de tout ce bazar et je me permets de vous coller un billet en sorte de piqure de rappel ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/21/laisse-aller-cest-une-valls/
    C’est pas gagné, hein ?

  2. Byblos

    Que Moshe Yaalon ait une préférence pour l’État Islamique est dans l’ordre des choses. La wahhabisme n’est que le bâtard du talmudisme.

  3. JBL1960

    Tout de même, tout est connu au vu et au su de tous. Et rien… Beaucoup s’enferment dans un déni insupportable et tragique. Et rien ne change. Billet après billet, on dénonce ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/06/chop-chop-square/ Pourtant nous ne risquons rien à tenter autre chose, vu que le pire est déjà là et qu’ils nous promettent de faire mieux encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>