«

»

Nov 04

Imprimer ceci Article

Kristen Breitweiser, veuve du 11/9, écrit à Condoleezza Rice : ARRÊTEZ DE MENTIR !

Voici une lettre récemment écrite par Kristen Breitweiser, l’une de celles qu’on appelle les "Jersey Girls", adressée à l’ancienne Conseillère à la Sécurité nationale du président George W. Bush, Condoleezza Rice. C’est Mme Breitweiser, avec trois autres veuves du 11/9, qui ont finalement contraint l’administration Bush de l’époque à mettre sur pied une Commission d’enquête sur les attentats du 11-Septembre, plus d’un an et demi après le 11 septembre 2001 (voir à ce sujet le documentaire historique de ce combat : "9/11 Press for Truth" ). Le plus révoltant pour ces familles de victimes du 11/9 est de voir que malgré les 14 années qui ont passé, les vrais responsables courent toujours et mentent toujours en toute impunité.

* * *

Chère Condi,

Je vais essayer de rester simple et concise.

En réponse à votre commentaire(*) selon lequel vous « plaidez coupable » personnellement pour ne pas avoir imaginé que des terroristes pourraient utiliser un avion de ligne plein de civils comme une arme -> s’il vous plait, arrêtez de mentir.

Comme preuve [de votre mensonge], je présente les documents « Iron Man » émis par la Division des menaces asymétriques du Commandement du Renseignement interarmes (JFIC, pour Joint Forces Intelligence Command) connu aussi sous le nom de DO5, et dont la mission était de pister Oussama Ben Laden entre la mi-1998 et la mi-2001.

Je voudrais tout d’abord vous faire remarquer que vous étiez à l’époque Conseillère à la Sécurité nationale des États-Unis d’Amérique – ce qui veut dire que vous aviez accès à peu près à tout ce qui existait en termes de documents concernant les menaces terroristes de groupes comme al-Qaïda.

Quatorze années plus tard, tout le monde est au courant pour [le fameux mémo] de l’été 2001, et pour la dizaine d’avertissements et de voyants rouges au sujet d’une attaque imminente par les terroristes d’al-Qaïda.

Il y a eu le mémo (PDB, pour Presidential Daily Briefing) du 6 août 2001, les rapports de la FAA – qui tous indiquaient et discutaient de cellules terroristes sur le territoire US planifiant des attaques aux USA.

Ce que la plupart des gens ignorent à ce propos est le « pistolet fumant » que constitue le rapport du JFIC ou DO5. Dans ce rapport écrit durant  l’été 2000 et intitulé The WMD Threat to the U.S (La menace des Armes de destruction massive aux USA) (paru avant le 16 juillet 2000), les transparents soulignent le fait que New York représentait la principale difficulté en termes de management de situations problématiques, et recommandait d’utiliser cette ville comme modèle pour les exercices planifiés. Le briefing oral fut beaucoup plus précis, puisqu’il mentionnait les Tours 1 et 2 du World Trade Center comme les cibles les plus susceptibles d’être attaquées aux USA, suivis de près par le Pentagone. Le présentateur a indiqué que dans le pire des scénarios, l’une des deux tours du WTC s’écroulait sur l’autre. La possibilité de voir un avion frapper les tours a dû être évoquée lors de cette réunion – elle a en tout cas certainement été discutée lors de la Red Cell analysis (analyse des comportements) qui a précédé cette réunion de briefing. Le représentant du DO5 (nom censuré) a évoqué dans la Red Cell Analysis l’hypothèse que les bâtiments soient frappés par un avion de ligne. La discussion s’est ensuite poursuivie par un appel [aux responsables] de la sécurité du WTC et aux équipes d’ingénieurs et d’architectes, mais l’idée n’a pas eu de suite à cause d’un climat général peu favorable aux prises de contact avec la société civile.

Alors s’il vous plait, Mme Rice, avec tout le respect que je vous dois, ayez un peu de tenue et arrêtez de proférer des mensonges comme celui-ci : « L’idée que le Président des États-Unis a été averti qu’al-Qaïda était sur le point de frapper les États-Unis et n’a rien fait pour les arrêter… Vraiment ? Croyez-vous réellement qu’un quelconque président des USA, s’il avait eu ne serait-ce qu’une  »vague idée » de l’attaque à venir, n’aurait pas remué ciel et terre pour essayer de l’empêcher ? »

Car ni vous, ni le président G.W.Bush, ni le directeur du Renseignement George Tenet, ni le vice-président Dick Cheney, ni le ministre de la Défense Donald Rumsfeld, ni le directeur du FBI Robert Mueller n’avez empêché ces terroristes d’assassiner 3000 personnes.

Vous saviez. Vous aviez les rapports. On vous a fourni les mémos. Tous autant que vous êtes, aviez les informations, connaissiez les faits. Et de fait, beaucoup de monde au sein de la communauté du renseignement était en train de traquer les terroristes du 11/9 et avait beaucoup plus qu’une « vague idée » sur leurs projets. Mais aucun d’entre vous n’a fait quoi que ce soit pour les arrêter. Pire, la plupart des équipes chargées de pister ces terroristes ont inexplicablement été bloquées, contrariées, voire même, on leur a demandé de stopper leur surveillance, leurs enquêtes, et leurs analyses sur les terroristes du 11/9 qui ont ainsi pu continuer leur chemin et assassiner finalement 3000 personnes innocentes, dont mon mari.

LISEZ LES DOCUMENTS
PRENEZ CONNAISSANCE DES FAITS.
3000 PERSONNES ONT ÉTÉ TUÉES.
PERSONNE N’A ÉTÉ TENU POUR RESPONSABLE.
ARRÊTEZ DE MENTIR.

Kristen Breitweiser – veuve du 11-Septembre et activiste, le 30 oct. 2015

Source : HuffingtonPost

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr

Suivez Kristen Breitweiser sur Twitter: www.twitter.com/kdbreitweiser


Note de la traduction :

(*) : La semaine dernière (le 29 oct.), Condoleezza Rice a démenti des affirmations du candidat républicain à la présidentielle, Donald Trump, prenant la défense de l’ancien président George W. Bush et expliquant que ce dernier n’avait rien à se reprocher dans les attentats du 11 septembre 2001.

Pour plus d’information sur le combat des familles de victimes du 11/9, regardez le documentaire "9/11 : Press for Truth" traduit gracieusement en français par l’association ReOpen911

 

Lien Permanent pour cet article : http://ilfattoquotidiano.fr/kristen-breitweiser-veuve-du-119-ecrit-a-condolleezza-rice-arretez-de-mentir/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>