«

»

Juil 27

Imprimer ceci Article

Joseph Stiglitz (Prix Nobel d’Économie) : Le nouveau plan de sauvetage de la Grèce n’a aucun sens

L’économiste américain Joseph Stiglitz est convaincu que le 3e plan de sauvetage de la Grèce ne sera d’aucune utilité. Dans son article publié par le New York Times, le Prix Nobel explique pourquoi il pense que les mesures imposées par la Troika à la Grèce ne mènent à rien, pour aucune des deux parties.

« J’ai passé la semaine dernière à Athènes à parler avec les citoyens, les jeunes, les vieux, les fonctionnaires en activité ou retraités, et je suis arrivé à la conclusion que ce qui est en jeu va bien au-delà de la Grèce et de l’Euro. »

« Le plus frappant dans ce nouveau programme est qu’il n‘a aucun sens, ni d’un côté ni de l’autre, que ce soit pour la Grèce ou pour ses créanciers, » écrit-il.

Il ajoute qu’à la lecture des détails de l’accord, il a ressenti une impression de « déjà-vu ». Lorsqu’il était économiste en chef à la Banque mondiale vers la fin des années 1990, il avait été témoin direct de l’impact dévastateur de ce type de programme sur les pays de l’Est asiatique.

« Que ce programme soit mis en oeuvre ou pas, on aboutira à des niveaux d’endettement insoutenables, comme ce qui s’est produit avec l’Argentine, a-t-il souligné. Les politiques exigées par la troïka plongeront la Grèce encore plus profondément dans la récession, c’est d’ailleurs la raison qui a poussé Christine Lagarde à parler de la nécessité de restructurer la dette [de la Grèce].

Cet accord n’a pas de sens, ni pour la Grèce ni pour ses créanciers : « C’est comme une prison du XIXe siècle pour les gens endettés, où ces derniers, étant en prison, n’avaient aucun moyen de gagner de l’argent pour rembourser leurs dettes, » écrit-il.

« Je suis convaincu que les politiques que l’on veut imposer à ce pays ne fonctionneront pas, qu’elles se traduiront par une dépression sans fin, avec des niveaux intolérables et croissants de chômage et d’inégalités, » conclut-il.

Source : Lantidiplomatico.it, le 27/07/2015
Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr

 

Lien Permanent pour cet article : http://ilfattoquotidiano.fr/joseph-stiglitz-prix-nobel-deconomie-le-nouveau-plan-de-sauvetage-de-la-grece-na-aucun-sens/

2 Commentaires

3 pings

  1. Byblos

    Bien sûr que les conditions imposées à la Grèce ont un sens. À condition de déjouer l’art du prestidigitateur. Cet art consiste à nous amener à regarder d’un côté pendant que l’essentiel se passe ailleurs.

    Le vis-à-vis de la Grèce n’est pas une TROÏKA, mais un QUADRIGE. Il y a un joueur invisible ou plutôt qu’on ne veut pas nous montrer. Le voici :

    http://arretsurinfo.ch/pacte-militaire-grece-israel/

  2. RosettaPhilae

    La grande différence entre avant et après est que l’on pourra dire: « même les prix Nobel avaient prévenu ».

  1. Joseph Stiglitz (Prix Nobel d’Écon...

    […] A la lecture des détails de l’accord, il a ressenti une impression de « déjà-vu ». Lorsqu’il était économiste en chef à la Banque mondiale vers la fin des années 1990, il avait été témoin direct de l’impact dévastateur de ce type de programme sur les pays de l’Est asiatique."  […]

  2. EU - Eurozone 2 | Pearltrees

    […] Joseph Stiglitz (Prix Nobel d’Économie) : Le nouveau plan de sauvetage de la Grèce n’a aucun s…. L’économiste américain Joseph Stiglitz est convaincu que le 3e plan de sauvetage de la Grèce ne sera d’aucune utilité. […]

  3. GRECE / USA - (Confédération Américaine - région Europeenne) | Pearltrees

    […] L’écœurante gestuelle de Juncker vis-à-vis de Tsipras. Tyrannie européenne. Joseph Stiglitz (Prix Nobel d’Économie) : Le nouveau plan de sauvetage de la Grèce n’a aucun s…. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>