«

»

mar 22

Imprimer ceci Article

G.Chiesa : Bruxelles au centre de la stratégie de la terreur

Ce nouveau massacre à Bruxelles, avec des actions terroristes aussi coordonnées que sanguinaires, c’est-à-dire avec des bombes à forte puissance et non [uniquement] des kamikazes, ressemble fort à la poursuite d’un plan bien précis.

Mais de qui ? Et contre qui est-il dirigé ? Personne ne sait qui est le sancta santorum, le chef d’orchestre qui se cache derrière ce chaos, et donc, toutes les hypothèses sont aussi irrecevables les unes que les autres. Ceux qui avancent immédiatement l’hypothèse d’une "riposte" de Daesh à la capture du dernier terroriste survivant des attentats de Paris en novembre dernier ne font que se ridiculiser. Une petite frappe comme ce Salah, depuis longtemps sous la surveillance des services secrets,… impliqué par le passé dans le trafic de drogue et de prostituées dans la maison de passe dénommée "La Béguine" située dans le quartier de Molenbeek, et qui réussit à passer sans encombre au travers de 4 contrôles de police avant d’aller se réfugier dans ce même quartier où il a toujours vécu, ce type ne peut être pas le cerveau de quoi que ce soit. Ces attentats étaient prévus depuis longtemps, par je ne sais quel organe spécialisé dans la provocation de grande envergure.

Contre qui ? Ces bombes sont la continuation des attentats de Paris en 2015 : Charlie Hebdo et le Bataclan. Et aussi de ceux d’Ankara, contre les touristes allemands. Ils font également suite à la mise en scène de Cologne, et au fleuve de réfugiés qui nous inonde.

Procédons par ordre : ces attentats nous visent, nous, les peuples d’Europe. Le but est de réduire nos libertés, et notre capacité à répondre aux forfaits des puissants. En fait, le premier résultat sera, sans aucun doute, la suspension de toutes les garanties démocratiques. Ça a déjà commencé en France, et maintenant ce sera au tour de la Belgique. Et ensuite, avec quelques attentats supplémentaires, celui de l’Italie, si par hasard nous renâclions à entrer en guerre en Libye.

Mais nous, les Italiens, sommes probablement les plus difficiles à berner, car nous avons déjà connu la période des années de plomb et de la stratégie de la tension. Et cela nous a enseigné comment ne pas tomber dans le piège qui consiste à regarder le doigt plutôt que la Lune. Si on nous dit "Daesh", nous nous méfions. Il est possible que ce soit "aussi" Daesh, mais ce dernier est seulement l’instrument, le bras armé, mais certainement pas le cerveau. Ce sont là des bombes contre "l’Europe des Peuples", pour la transformer en annexe de l’Empire, et la pousser toute entière à la guerre, lui passer la muselière, même aux plus récalcitrants. L’avertissement vaut pour tous, pas seulement pour les Bruxellois.

Qui est derrière tout ça ? Impossible de le savoir. Mais une chose est sure : les services secrets européens, tous sans exception, à plus ou moins grande échelle, ne sont que des filiales contaminées par d’autres services secrets. Ou plus probablement, par certains secteurs, certaines branches de services secrets étrangers. Rappelez-vous le superbe film prophétique de Sydney Pollack : "Les 3 jours du Condor".

C’est pour cette raison qu’ils ne trouvent, et ne trouveront, rien : ils ne sont pas en mesure d’enquêter efficacement. C’est pour ça que nous devons retrouver notre souveraineté, et changer ces gens. Changer ceux qui nous gouvernent, et qui mènent l’Europe droit dans le mur, avec des personnes nouvelles, moins lâches et plus visionnaires. Sinon ils nous cuiront à feu doux, avant de nous transformer en esclaves.

Giulietto Chiesa

Source : SputnikNews, mardi 22 mars 2016

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr

 

Lien Permanent pour cet article : http://ilfattoquotidiano.fr/g-chiesa-bruxelles-au-centre-de-la-strategie-de-la-terreur/

2 Commentaires

6 pings

  1. JBL1960

    Excellente analyse, comme toujours, et concordante avec de nombreux blogs. Je relayerai dans un billet votre avis. Je me permets de vous poster mon dernier billet de blog ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/21/la-tete-dans-la-lune/ Car il intègre le point de vue de R71, en lien, sur cette opération Gladio 2.0 de l’Otan qui suit son cours, après Paris, à Bruxelles donc. Mais également, en lien, l’analyse de Meyssan sur la Turquie, mais surtout l’analyse de Pepe Escobar sur l’éventuel marché entre la Russie et les Usa sur le bazar Syrakien…

  2. JBL1960

    Tenez, M. Chiesa, j’ai intégré votre analyse dans ce billet de blog ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/23/reflexions-croisees/ Et pour appuyer votre propos, j’ai intégré également l’analyse qu’a faite Résistance71 qui va dans le même sens. Et en préambule, en incise et en conclusion la mienne qui, je pense, ne déjuge aucune des deux, bien au contraire ! Merci pour vos vidéos et articles que nous suivons et relayons avec plaisir, même si le sujet est grave et d’importance. Au plaisir de vous lire ; JBL

  1. Bruxelles au centre de la stratégie de la terreur (SputnikNews) – ResistanZ

    […] Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr […]

  2. Bruxelles au centre de la stratégie de la terreur (G. Chiesa) | Olivier Demeulenaere – Regards sur l'économie

    […] Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr […]

  3. G.Chiesa : Bruxelles au centre de la stratégie de la terreur | Réseau International

    […] Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr […]

  4. Réflexions croisées ; | jbl1960blog

    […] G.Chiesa : Bruxelles au centre de la stratégie de la terreur […]

  5. GUILIETTO CHIESA : Bruxelles au centre de la stratégie de la terreur | ESC_Niouze

    […] Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr […]

  6. Revue de presse internat. | Pearltrees

    […] Déclaration intégrale de Vladimir Poutine sur le retrait des forces russes de Syrie et bilan des frappes russes. L'attentat à Ankara sert de prétexte pour intensifier la guerre contre les Kurdes. Salaire des fonctionnaires : le gouvernement propose une hausse de 1,2% du point d'indice en deux temps. La décision parfaite. Les soldats ukrainiens nourris pire que des chiens, selon un militaire pro-Kiev. OTAN, banques centrales, crise des migrants, TTIP, technologies… Élites occidentales en mode panique pour un avenir en forme de point d’interrogation. Surprise : Poutine ordonne le début du retrait des forces russes de Syrie car « les objectifs ont été atteints » Violences policières : le rapport cinglant de l'ACAT. Grand Ratissage de Printemps…. Super magouille à venir… G.Chiesa : Bruxelles au centre de la stratégie de la terreur. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>