«

»

Juin 04

Imprimer ceci Article

Démolition contrôlée du World Trade Center 7 : le 9/11 Consensus Panel diffuse de nouvelles preuves issues de témoignages et de plans architecturaux

* * * COMMUNIQUÉ DE PRESSE * * *

2 juin 2014 – Les 24 membres du 9/11 Consensus Panel – qui comprend des physiciens, chimistes, ingénieurs, pilotes de ligne, avocats et juristes – annoncent aujourd’hui trois nouvelles études qui confirment que le bâtiment 7 du WTC 7 a bien été abattu par démolition contrôlée.

Ces trois points réfutent l’affirmation du NIST américain (National Institute of Standards and Technology) selon laquelle le 11 septembre 2001, pour la première fois dans l’Histoire, le feu a causé l’effondrement total et soudain d’un gratte-ciel à structure d’acier protégé contre l’incendie.

(Notez qu’alors que le Consensus Panel utilise pour son travail une méthodologie scientifique basée sur un comité de lecture, le rapport du NIST n’a lui pas été relu par un comité de lecture.)

Le premier point du Panel traite de la simulation informatique du NIST, qui était censée montrer que la dilatation thermique provoquée par les incendies a fait sortir une poutre de sa jonction sur la Colonne 79, enclenchant ainsi un effondrement total de l’ensemble de ce bâtiment de 47 étages à 17 h 21 cet après-midi-là.

Toutefois, une requête FOIA a permis d’obtenir les plans architecturaux du WTC 7 qui montrent que la simulation du NIST omet les supports structuraux de base qui auraient dû rendre impossible la défaillance de cette poutre.

Le deuxième point du Consensus Panel traite de l’affirmation du NIST selon laquelle il n’a pas récupéré d’acier de cet imposant gratte-ciel en acier.

Cela est très surprenant, étant donné qu’il aurait été utile de comprendre pourquoi un bâtiment à structure d’acier s’est effondré dans sa totalité pour la première fois dans l’Histoire à cause d’incendies, et pour empêcher que cela se reproduise.

Nous savons désormais que certaines pièces d’acier ont été récupérées. Des photographies obtenues récemment par des chercheurs montrent une étrange pièce d’acier du WTC 7 courbée et ramenée par endroit à l’épaisseur d’une feuille de papier, avec un enquêteur du NIST qui la montre du doigt.

Le troisième point du Panel met en évidence le fait que le 11 septembre 2001, de nombreuses personnes ont appris avec plusieurs heures d’avance que le WTC 7 allait s’écrouler.

Le reporter de MSNBC Ashleigh Banfield a déclaré tôt dans l’après-midi : “J’ai reçu différents rapports provenant de plusieurs officiers que ce bâtiment est le prochain qui va s’effondrer.

Plusieurs membres du Département des pompiers de New York ont attendu que le bâtiment s’écroule, certains que cela allait se produire :

Le pompier Thomas Donato a déclaré : « On patientait, en attendant que le [bâtiment] 7 s’écroule. On est resté là un moment, deux bonnes heures. »

Le commissaire adjoint, James Drury, a déclaré : « J’ai trainé là-bas un certain temps. Il y avait des centaines de pompiers qui attendaient – ils attendaient que le bâtiment 7 s’écroule. »

Le pompier en chef Thomas McCarthy a dit : « Alors, quand je suis arrivé au poste de commandement, ils venaient juste de recevoir un afflux de gars qui y attendaient . Ils attendaient simplement que le bâtiment 7 s’écroule. »

De plus, CNN et la BBC ont annoncé prématurément son effondrement.

Cette préconnaissance corrobore donc les éléments de preuve et les conclusions présentées dans les points précédents (Voir Points de Consensus WTC-1 à 5), selon lesquels le WTC 7 a été abattu au moyen d’un procédé de démolition contrôlée.

Source:          9/11 Consensus Panel   consensus911@gmail.com    @consensus911

Liste de contacts :    http://www.consensus911.org/fr/contact-medias/

Lien Permanent pour cet article : http://ilfattoquotidiano.fr/demolition-controlee-du-world-trade-center-7-le-911-consensus-panel-diffuse-de-nouvelles-preuves-issues-de-temoignages-et-de-plans-architecturaux/

1 Commentaire

  1. Eau claire

    Quand on regarde bien qui sont les personnes responsables, nous pouvons remarquer qu’elles ont toutes un âge avancé. Disons qu’elles font toutes partie d’une même génération.
    Est-ce dans le cas où un procès ayant lieu contre eux, le temps que celui-ci arrive à son terme (environs 20 ans minimum), ces mêmes personnes seront décédées. Ainsi, elles ne paieront jamais l’ignominie de leurs crimes. Cependant leur mémoire en sera le support.

    Quand aux témoins des explosions et autres faits sur le terrain, ils sont déjà tous morts. Certains soit disant par suicide et d’autres par cancer dû à soit disant la poussière.
    Les responsables meurent de leur mort naturelle et les victimes d’autres causes.

    Il est vraiment temps de dissoudre les USA et de faire juger cette mafia d’apatrides par le tribunal pénal international que monsieur Poutine met en place avec les BRIC afin de répondre aux manipulations des USA-OTAN.

    Voici le lien.
    Les Etats de la CEI peuvent créer une structure analogique à la Cour pénale internationale
    http://reseauinternational.net/les-etats-de-la-cei-peuvent-creer-une-structure-analogique-a-la-cour-penale-internationale/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>